Charlie-hebdo, le 11 septembre français ?

– Charlie-hebdo, le 11 septembre français ?

– L’Omnium des Libertés et Charlie-hebdo.

– La défense de la liberté de conscience.

– Caricatures.

– Meilleurs vœux pour 2015

– Appel à Cotisations 2015.

Chers amis(ies),

Au moment où je m’apprêtais à vous écrire la première lettre Omnium de l’année 2015 et à vous souhaiter mes bons vœux pour la nouvelle année, l’évènement que vous savez est venu tous nous frapper d’indignation et de stupeur par sa violence et sa barbarie. En tout cas, même si des attentats se réclamant des Djihadistes ont déjà eu lieu sur le territoire français, ils n’ont jamais soulevé une telle émotion et une réaction aussi unanime de la part des Français. A titre personnel et au nom de l’association, je tiens donc à exprimer mes sincères condoléances aux familles des 17 victimes et notre soutien de tout cœur autant à ceux qui restent qu’à ceux qui sont partis en ces deux jours funestes, qu’il s’agisse des journalistes de Charlie Hebdo, des policiers ou des otages.

Voilà ! maintenant il va falloir faire avec ce crime contre l’humain, contre la liberté de conscience et je pense que ça ne va pas être simple. Du coup tout le monde en appelle à la tolérance et au respect des règles du « vivre ensemble » dans notre république ; Nous sommes ravis, bien entendu, de cette unanimité mais nous resterons prudents quant aux suites de ce grand élan du cœur ; L’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie et la sectophobie ont malheureusement encore de beaux jours à venir. Ces haines viennent de la nuit des temps de l’humanité, des périodes les plus sombres de l’âme, de l’histoire humaine et il faudrait un miracle pour en venir à bout en quelques semaines.

Pourtant le peuple français s’est clairement prononcé d’une façon spontanée et massive, pour le vivre ensemble, pour le respect de la liberté de conscience de chacun, de sa croyance ou, au contraire, de sa non-croyance, de sa religion ou, au contraire, de son athéisme, de ses idées ou de sa philosophie, de sa façon d’être et de vivre. Le « je suis Charlie » témoignage de cette identité humaine supérieure à tous les particularismes et à toute les divergences ; Elle s’est répandue comme une traînée de poudre à travers l’Europe et le Monde. Elle témoigne d’un besoin fondamental de paix, d’unité et de respect, d’un ras le bol de l’intolérance, du rejet de l’autre pour sa race, ses idées ou ses croyances et de la violence qui en découle. Il est vrai que cette unanimité fraternelle fait très chaud au cœur mais, comme on dit vulgairement, « c’est pas gagné ».

La révolution française a mis fin, Dieu merci ! à l’hégémonie de l’aristocratie française et de l’Eglise catholique sur notre pays mais il faut reconnaître que, même si la loi de 1905 (loi de séparation des Eglises et de l’Etat) posait les bases d’une laïcité de l’Etat, d’une neutralité et d’une égalité théoriques vis-à-vis de toutes les religions, toutes les spiritualités et autres mouvements d’opinion et de pensée, elle a été surtout porteuse d’un anticléricalisme primaire, d’un athéisme fondamental et très irrespectueux du fait spirituel .

Cette laïcité à la française est devenue avec le temps, une intolérance grave du fait religieux (même vis-à-vis des catholiques) et le fait d’appartenir à un mouvement religieux, d’affirmer sa foi, sa croyance, sa spiritualité est devenu une forme de débilité, de névrose aux yeux des grands esprits littéraires, philosophiques ou scientifiques de notre société matérialiste et agnostique. La religion, est devenu l’opium du peuple de la pensée marxiste et donc l’ennemi du peuple et du bien.

La montée des nouvelles spiritualités (devenues sectes depuis) et de choix de société différents est venu contredire ce beau concert agnostique et il a fallu mettre en place, pour en venir à bout, une politique de discrédit, une politique diffamatoire que nous connaissons bien en France avec des champions comme le CCMM, l’UNADFI et la Miviludes directement liés aux instances politiques et financés par elles. C’est pourquoi quand j’entends Manuel Valls qui parle de tolérance à l’égard de toutes les croyances sans exception je me pince !

La laïcité doit donc devenir ce qu’elle aurait du être : le respect de chacun dans sa diversité, dans sa spécificité par les autres membres de la société et dans un cadre légal qui garantie réellement cette liberté, cette diversité et la protége. Autrement dit fini les diffamations, les chasses aux sorcières, les rumeurs, les amalgames qui tuent et bienvenue la connaissance mutuelle, la reconnaissance de l’autre, la communion des idées, des opinions multiples et parfois divergentes ; Bienvenue la joie du vivre ensemble plutôt que la méfiance et la peur de l’autre par méconnaissance. Ceci n’empêche pas la blague et l’humour ; La dérision ne fait de mal à personne ! Encore faut-il être capable d’humour et d’esprit de dérision ce qui n’est pas le cas dans certains pays, d’où le danger.

Pour l’instant on en est toujours à ce que la France soit le seul pays européen a avoir voté une loi d’exception antisectes (loi About-Picard), à avoir traité tous les nouveaux mouvements spirituels et les artisans des médecines alternatives comme des sectes, sachant que le même terme s’applique maintenant aux terroristes que vous savez. Pour l’instant on est toujours dans le rejet et la méconnaissance des nouveaux mouvements spirituels et des médecines naturelles ou spirituelles. Nous allons demander des comptes aux responsables de l’Etat français sur leurs véritables intentions après toutes ces belles promesses. Peut-être, après tout, que la liberté de conscience ne nous concerne pas nous les sectes !

Pour l’instant porter le foulard est toujours un signe religieux ostentatoire, c’est une insulte à l’ordre publique. Je pense tendrement à mes deux grands-mères, charentaises pure souche toutes les deux et chrétiennes qui ont porté le voile et le deuil de leurs défunts maris une grande partie de leur vie. Que dire aussi des nombreuses religieuses qui le portent encore. Bon d’accord c’est pas très sexy (quoique !) mais, en tous cas, il n’y a vraiment pas de quoi en faire une salade.

La tolérance ça s’apprends en étant ensemble, en se fréquentant. Je participe par exemple tous les ans à un petit pèlerinage islamo-chrétien fondé par Louis Massignon au sortir de la guerre d’Algérie aux Sept Saints de Vieux-Marché en Côtes d’Armor qui est aussi le siège de notre petite communauté. Il se trouve que cette petite localité bretonne est le siège d’une légende commune au Christianisme primitif et à l’Islam : la légende des sept Saints dormants d’Ephèse. Tous les ans, en juillet, a donc lieu un pèlerinage à cet endroit où se côtoient les chrétiens et les musulmans ainsi que leur clergé, ou la communion se pratique selon le rite chrétien et selon le rite musulman dans le contexte très breton et très celtique d’une vieille chapelle construite sur un énorme dolmen et d’une source œcuménique. Le curé y allume le Tantad (le feu rituel, littéralement le père-feu en breton) à la nuit tombante, on y chante les chants chrétiens en breton, on y récite la sourate, on y mange le couscous et autres galettes dans un mélange très heureux des cultures et des spiritualités. On y côtoie aussi les libres penseurs qui participent aux cérémonies et parfois quelques juifs quand ils n’ont pas trop peur. Puisse ce petit pèlerinage breton si plein d’amour durer et grandir.

Pourquoi ne pas créer une fête de la fraternité comme la fête de la musique où tous pourraient venir faire connaissance avec l’autre dans un cadre simplement convivial et parfois religieux quand c’est possible. La fraternisation n’est pas naturelle, elle s’apprend, elle se tisse patiemment, elle mérite toute notre attention et elle manque énormément ; C’est elle le vrai lien entre les hommes, la vrai religion. Le respect s’apprend aussi et même si le blasphème n’est pas puni par la loi en France, il n’est pas pour autant une preuve d’intelligence.

L’omnium des Libertés et Charlie-hebdo :

On ne peut pas dire que les relations entre Charlie-hebdo et l’Omnium aient toujours été au beau fixe. Comme tous les soixante-huitards militants, j’ai évidemment des atomes crochus avec les caricaturistes irrespectueux de cette époque troublée et des souvenirs accrochés à mai 68, à mes 20 ans. Je n’ai jamais été un lecteur assidu de Charlie-hebdo et encore moins de Hara-kiri mais je considère que tourner en dérision les acteurs de notre époque et heurter quelques tabous mal placés est une nécessaire liberté.

L’Omnium en a pris plein les gencives par moment avec Charlie-hebdo mais bon : à la guerre comme à la guerre ! On s’est fait traiter de syndicat des sectes, de détracteurs de la vraie médecine (l’officielle) et de tarés prétendant guérir les cancers avec des pissenlits et autres fleurs des champs. Rien de très gravement attentatoire à nos libertés au demeurant sauf les propos sur Amarys que j’ai bien connu en Bretagne et qui en est mort (voir encadré). J’avais eu des propos cinglants et justifiés à cette époque. Avec le temps il faut savoir pardonner car sinon on n’en sort pas. Je n’oublierais pas les victimes des brigades djihadistes mais je n’oublierais pas non plus les innombrables victimes des antisectes et les dizaines de morts dont j’ai eu connaissance suite à des procès ignobles et des diffamations odieuses. Les blagues de potaches on s’en fout, ça n’est pas très grave, mais les diffamations et les amalgames qui tuent c’est beaucoup plus difficile à avaler.

omnium_2004Parfois il y eu aussi dans Charlie des prises de position qui nous raccommodaient avec eux tels les propos de Siné au moment du dynamitage de la statue du Messie cosmoplanétaire (voir encadré). Les imbéciles antisectes dont il parle sont les mêmes qui se réjouissaient ouvertement (dans leurs revues) de la mort de leurs victimes.

charlie_2001

Et puis il y a ce différent très grave avec l’un des journalistes de Charlie Hebdo qui vient d’échapper par miracle à la mort dans la tuerie du 7 janvier : Laurent Léger. Ce dernier nous a accusé en 1994 (mon groupe d’amis et frères en spiritualité), dans le journal Paris-Match, d’être la courroie de transmission de l’Ordre du Temple solaire en Bretagne, avec document des RG à l’appui (faux bien sûr ou du mois désavoué par eux !). Ceci nous a valu une enquête de police d’un an et demi ; Le journaliste et le journal Paris-Match on été condamnés pour diffamation en première instance et en appel . Nos avocats n’ont jamais pu obtenir la condamnation pénale pour dénonciation calomnieuse qu’il méritait ainsi que ses amis de l’Unadfi. Je conserverais personnellement un petit doute concernant Laurent Léger dans son « combat pour la défense de la liberté de conscience » mais il faut, là aussi, savoir pardonner. Je réglerais donc ça autrement dans un document écrit à paraître car il convient que les citoyens soient informés de quoi sont réellement capables les Talibans de l’Unadfi.

La défense de la liberté de conscience

 

Il a été beaucoup question de la liberté de conscience dont le journal Charlie-Hebdo serait un des remparts tout comme les mouvements de gauche pour ne pas d’extrème gauche dont il se réclame. L’attentat contre les journalistes de Charlie est, à n’en pas douter, un attentat gravissime à la liberté d’expression. Que l’on tue des gens pour des caricatures reste et restera définitivement une folie criminelle qu’il faut réprimer.

Tout le monde parle de la liberté de conscience et de la liberté d’expression, surtout depuis la mort des caricaturistes de Charlie, mais il est clair que tous n’ont pas la même vision des choses. En écoutant les propos de Mélanchon à l’enterrement de Charb l’autre jour ou les propos de Marinne le Pen, on comprend vite que l’on pourrait assister à une radicalisation de gauche ou de droite autour de cette « liberté ».

La liberté d’expression et la liberté de conscience ne peut pas être à sens unique et il convient donc de respecter celle des autres également. Il convient donc que l’Etat et la justice fasse respecter et respecte eux-même le droit, les droits de l’homme tout comme les citoyens de ce pays. La liberté d’expression a quelques limites dans notre pays : la diffamation des personnes par quelques voies que ce soit est puni par la loi tout comme la dénonciation calomnieuse, l’incitation à la haine raciale également, l’incitation au crime et au terrorisme aussi. Il y a donc des limites à ne pas dépasser, tout n’est pas permis et c’est à la loi d’avoir le dernier mot ; Il n’est nul besoin de loi d’exception.

L’Omnium des libertés individuelles et associatives a été créé à l’origine par Joël Labruyère sur une initiative de Louis Pauwels (malheureusement décédé à cette époque) en réaction à une atteinte massive à la liberté de conscience en France au début des années 1990. Nous avons vécu une chasse aux sorcières sans précédent depuis longtemps et nous sommes passé très prêt d’une interdiction totale des nouveaux mouvements spirituels. Notre lutte et celle des autres groupes de défense a permis de limiter les dégats et de voir le gouvernement renoncer progressivement à des politiques de stigmatisation et de discrimination vis-à-vis des membres des dits mouvements. Le problème est cependant loin d’être résolu (surtout en matière d’atteinte au libre choix thérapeutique) et tant que les lois d’exception obtenue par l’Unadfi existeront il n’y aura pas de répit pour nos militants.

Nous allons profiter des multiples déclarations de nos politiques dans le sens de la protection de toutes les religions mêmes les plus minoritaires et de la liberté de concience pour les interpeller sur l’exacte signification de leurs propos et les conclusions pratiques que nous pourrions en tirer ou non.

Caricatures :

Après tous ces propos si sérieux et en hommage aux caricaturistes massacrés par l’intolérance et le manque d’humour deux petites caricatures que j’ai bien appréciées personnellement. Merci à Miege et à Riss et pardon pour ce petit emprunt de leurs oeuvres.

 unadfi

bachelot

Meilleurs vœux pour 2015

Meilleurs vœux à tous et à tous pour la nouvelle année. La confiance dont vous nous honorez depuis de nombreuses années et la constance dont vous faites preuve va, je l’espère, nous donner la force d’entrer, cette année, dans une phase d’affirmation forte des messages de reconnaissance, de respect et de liberté dont nous sommes porteurs.

APPEL A COTISATIONS POUR l’ANNÉE 2015 :

N’oubliez-pas d’envoyer vos cotisations à l’Omnium des Libertés pour l’année 2015 et de nous retourner la fiche d’inscription ci-jointe. La cotisation 2015 restera à 35 € comme les années passées, la cotisation de soutien à 50 € et les dons en fonction de vos possibilités pour ceux qui peuvent le faire. Merci d’avance de votre participation à la vie et aux frais de notre association (loyer du local et divers frais techniques, frais d’expédition, Internet). N’oubliez-pas que nos moyens sont très modestes et que votre participation nous est absolument indispensable. Aux lettres que vous recevez dans l’année par la poste ou par Internet si vous le demandez viendront se rajouter des dossiers d’information pratique sur les possibilités des médecines alternatives et divers sujets juridiques autour de la liberté de conscience, de la liberté d’expression et de ses limites. Et bien sûr n’hésitez-pas à nous écrire et à nous suggérer des idées et à nous transmettre des infos comme les années précédentes.

Salut à tous et à bientôt

Jacques Dubreuil

LETTRE INFORMATION JANVIER 2015 EN PDF

                  BULLETIN D’ADHÉSION 2014 A L’OMNIUM DES LIBERTÉS.

 

     NOM :…………………………………..Prénom :…………………………………………  

     Adresse :…………………………………………………………………………………….

         ……………………………………………………………………………………………

     Tél :……………………………….. E.mail :………………………………………………..

 

   Je souhaite recevoir la lettre Omnium par courriel :…………………………………….

     Je souhaite recevoir la lettre Omnium par courrier postal :…………………………….

     Je souhaite recevoir les deux :…………………………………………………………….. 

 

     Cotisation à l’association :     35 euros.

     Cotisation de soutien :           50   euros.

     Don à l’association :……………..euros.

     Chèques libellés à l’Ordre de : Omnium des Libertés.

 

     Bulletin à renvoyer à : ASSOCIATION de L’OMNIUM des LIBERTES.

                                                Le Pont du secret – 35 380 – PAIMPONT. 

                                           Tél : 06 80 33 47 54 (portable de Jacques Dubreuil).

                                 E.mail : dubreuiljacques.omnium@orange.fr

{lang: 'fr'}
Share on Facebook