maladies engendrées par les vaccins

Lettre d’information de l’Omnium des libertés 26 avril 2010

– Conclusion du dossier:« maladies engendrées par les vaccins ».
– Tamiflu : de plus en plus douteux (document CHU Toulouse).
– Miviludes : les rois de la diffamation et de l’amalgame sectaire.
– Opération  coup  de  poing chez « Terre du ciel », le  terrorisme d’état contre les minorités spirituelles en toute impunité !
– Après la déculottée des régionales pour la droite et le possible retour de la gauche au pouvoir, la France va-t-elle retrouver le chemin de la fraternité et de la liberté ?

Chers amis (amies),

Pour commencer cette deuxième lettre de 2010, je voudrais apporter une conclusion au dossier que vous avez  reçu en février sur les maladies engendrées par les vaccins (réservé aux adhérents de l’Omnium à jour de leurs cotisations comme pour les trois dossiers suivants). En effet mes propos ont pu paraître alarmistes à certains d’entre-vous dans la mesure où nous sommes tous concernés par les vaccinations et dans la mesure où certaines personnes de votre entourage peuvent être concernées par les séquelles parfois très lourdes des vaccinations. Je voudrais donc vous dire haut et fort qu’il y a, Dieu merci, des réponses thérapeutiques alternatives à cette hécatombe et que je me tiens à la disposition de ceux d’entre-vous qui souhaitent être informés dans ce sens, d’une part parce que c’est mon métier et ma préoccupation principale (surtout en ce qui concerne les enfants c’est-à-dire les innocents), d’autre part parce que mes responsabilités au sein de l’Omnium des Libertés m’ont amené à être en contact avec de nombreux thérapeutes et associations actives dans ce sens. Je suis donc bien placé pour vous informer ou vous indiquer des contacts.

Les mésaventures de Tamiflu (Suite) :

Extraits du bulletin d’information de service de pharmacologie clinique du CHU de Toulouse.

Que penser vraiment du Tamiflu ? Jean-Louis Montastruc.

L’actualité (et  les  fréquentes  questions  posées  au  CRPV de Toulouse en  cette période dite  « préendémique »

nous  conduisent  à  rappeler  quelques  notions  pharmacologiques (déjà  largement  décrites  dans  BIP31.fr) sur

l’oseltamivir (Tamiflu).

Pharmacodynamie : Il s’agit d’un promédicament, inhibiteur de l’enzyme neuraminidase présente à la surface des virus A et B de la grippe. L’oseltamivir agit donc en en freinant la libération des nouveaux virions des cellules infectées. Il dispose d’une AMM dans la grippe saisonnière et on prévoit son utilisation dans la grippe A.

Pharmacologie Clinique : son action dans la grippe saisonnière reste modeste, tant en préventif (réduction de 3,5 à 6 % en valeur absolue de la fréquence des épisodes grippaux) qu’en curatif (raccourcissement de la durée des symptômes grippaux de 24 heures environ). Cependant, le produit n’a été que (mal) évalué lors d’épidémies peu intenses (sans, par exemple, de comparaison aux autres antiviraux). Les grandes revues (Lancet, Prescrire) déconseillent son utilisation dans la grippe saisonnière. Dans la grippe A, son efficacité, jamais évaluée en situation réelle avec des méthodologies satisfaisantes, reste pour le moins incertaine. « Une utilisation pandémique de l’oseltamivir correspondrait à un essai clinique grandeur nature, avec toutes ses incertitudes, évènements indésirables et péripéties imprévisibles ».

PharmacoVigilance : On discute depuis  peu d’effets  indésirables « graves »  neuropsychiatriques  ayant  touché surtout des  enfants  ou  des adolescents au Japon, avec  des troubles du comportement, des hallucinations ou des altérations de la conscience ayant pu conduire au décès. Cependant, l’imputabilité du médicament reste discutée en raison de la proximité entre ces effets indésirables et les risques propres de la grippe.

Pharmacologie Sociale : Malgré  cette activité vraiment modeste, le Tamiflu fait, depuis des années, les beaux jours de la bourse. Surtout, ce médicament illustre, une fois encore, les grandes questions de la Pharmacologie Sociale: utilisation du Médicament pour le gouvernement des hommes, diffusion et renaissance d’un « vieux » médicament. Laissons pour terminer la parole à J.Y. Nau dans un magnifique éditorial de la Revue Médicale Suisse (2005, 1,2827) intitulé « Tam Tam sur le Tamiflu » : « Le Tamiflu  est devenu tout à la fois la parade rêvée à la prochaine pandémie grippale, l’objet de toutes les spéculations, l’incarnation chimique du principe de précaution, le double triomphe de la raison et de la déraison ». Tout est dit !

MIVILUDES : UN ORGANISME D’ÉTAT SPÉCIALISÉ DANS LA DIFFAMATION A L’ÉCHELON NATIONAL  ET DANS L’AMALGAME SECTAIRE :

La Miviludes vient de se payer une nième campagne diffamatoire dans tous les médias nationaux comme en témoigne l’article suivant paru en Bretagne dans le Télégramme de Nantes à Brest du 8 avril 2010. La Miviludes nous a habitué à ces diffamations qui frisent souvent la dénonciation calomnieuse. Dirigée par un personnage douteux et cynique en la personne de Georges Fenech, elle n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques années Fenech avait essayé de faire passer un message classique des anciens inquisiteurs : les sectes sont très dangereuses pour les enfants (pédophiles et incestueuses). Il prétendait qu’il y avait 80000 enfants en danger dans les sectes (c’est-à-dire tous les enfants des membres sans exception) et il demandait l’application de mesures judiciaires contre les familles. La commission parlementaire réunie à cet effet a été désavouée par les représentants des différents ministères qui ont conclu à un faux problème : 8 affaires signalées sans suite dans les mouvements dits sectaires (c’est-à-dire sur 400000 français environ) alors que, par comparaison, une enquête IPSOS pour l’association internationale des victimes de l’inceste (AIVI) estime que environ 2 millions de français auraient été victimes d’inceste dans leur milieu familial ou autre. Les familles françaises et certaines institutions publiques ou privées sont donc beaucoup plus à surveiller dans ce sens que  les sectes. Dommage encore pour Fenech, mais la secte qui fait la une des journaux en ce moment pour des affaires de pédophilie un peu partout dans le monde, c’est la sienne, c’est-à-dire l’église catholique. Je ne porte pas de jugement sur la misère sexuelle des français et des prêtres dans l’Eglise catholique, je la déplore tout simplement en tant qu’homme et en tant que chrétien mais que Fenech essaye de recourir aux vieilles recettes qui ont mis le feu jadis aux bûchers de l’inquisition, cela m’interpelle beaucoup.

Plus récemment la Miviludes, en 2008, a voulu faire croire en un déferlement du satanisme en France. Il y aurait eu 25000 adeptes en contact avec des groupes sataniques en France. Dans ce cas-là aussi, la Miviludes a été prise en flagrant délit d’amalgame tout en abreuvant l’opinion publique française de la vieille peur du satanisme, vieil épouvantail là-aussi de l’inquisition  médiévale toujours en vogue dans un bon nombre de nos petits cerveaux.

Propos de David Bisson, chercheur à l’Université Rennes 1, Ouest-France du 3 avril 2008 :

«  Il semble que la Miviludes fasse des amalgames, qu’elle prenne en compte les amateurs de Rock métal, de culture gothique ou de jeu de rôle. Qu’elle confonde l’imaginaire satanique et le satanisme. Il n’y a pas d’organisation implantée en France et le nombre de personnes affiliées aux organisations américaines ne dépasserait pas la dizaine ».

Pour revenir à la dernière diffamation en date elle concerne cette fois-là non plus le satanisme qui n’a pas « marché » mais le Chamanisme, religion très ancienne dans de nombreux pays. Le chamanisme serait dangereux et les praticiens du Chamanisme dangereux et pourvoyeurs de drogues en plus ! Les régimes pauvres en protéines seraient dangereux pour la santé et inefficaces dans la lutte contre le cancer alors même que des chercheurs du CNRS de Rennes testent, à l’heure actuelle, un régime appauvri en polyamines (protéines) dans le but de freiner la prolifération des cellules cancéreuses avides de ce type de protéines autant que d’hormones.

L’amalgame s’étend ensuite aux plantes et aux compléments alimentaires et à toute la profession commerciale de ces produits dans la mesure où le chiffre d’affaire cité (1 milliard d’euros) est le chiffre actuel de toute la profession. Fenech voudrait donc mettre de l’ordre dans ce commerce qui serait illicite à ses yeux alors même qu’il sait parfaitement qu’aucun produit de ce genre n’est vendu en France sans l’autorisation de mise sur le marché de l’AFSSAPS (association française de sécurité sanitaire des produits de santé). Une fois de plus nous avons affaire à une diffamation portant, cette fois-ci, préjudice à une profession à laquelle j’appartiens au profit probablement des intérêts de l’industrie pharmaceutique dont monsieur Fenech est partisan zélé, pour ne pas dire un commis voyageur comme certains des membres du gouvernement Sarkozy. Fenech est aussi engagé dans une association de défense des OGM (Momagri créé par Limagrain et Mosanto) pour ceux d’entre-vous qui l’ignorent. Cette-fois-ci nous allons donc examiner par quels moyens juridiques nous allons pouvoir accrocher la Miviludes car il y a, dans ce cas, un préjudice chiffrable. La Miviludes est un faux défenseur des intérêts des français qui fait usage de faux pour défendre les intérêts du lobby agricole international, du lobby pharmaceutique et des adeptes de l’Ordre des Médecins.

Miviludes ordre des médecins

Miviludes ordre des médecins

OPÉRATION COUP DE POING A « TERRE DU CIEL » :

Je salue au passage nos amis de Terre du ciel pour les assurer de notre soutien plein et entier s’ils en expriment le besoin et s’ils n’ont pas peur des « pestiférés » de l’Omnium des Libertés (fondé par Louis Pauwels et Joël Labruyère en 96) qui défendent depuis bientôt 15 ans tous les discriminés à titre sectaire sans aucune discrimination ! Bienvenus au club, chers amis. Ne restez pas tout seuls dans votre coin ; Ensemble on a moins peur et on peut changer le cours des choses. Nous sommes, en fait, de plus en plus nombreux, car entre tous les mouvements religieux classés sectes, les adeptes des médecines alternatives, des plantes, des compléments alimentaires, du développement personnel, du yoga, des écoles parallèles, des nouveaux modes de vie et de consommation cela commence à faire beaucoup de monde, en tout cas quelques millions de français avec un bulletin de vote dans les mains. Voici les faits tels que Alain Chevillat les rapportent :

« Jeudi 7 janvier à 8h45, 3 voitures déboulaient à toute allure dans la cour d’honneur du Domaine de Chardenoux, siège de terre du ciel – avant de repartir vers les bureaux.
À 9h précise, une vingtaine d’hommes intimaient au personnel l’ordre de ne plus toucher à rien – ni papier, ni ordinateur, ni téléphone – tandis que 2 fourgons bleus de la gendarmerie se positionnaient devant les 2 entrées du Domaine, et qu’en descendaient des hommes armés, en treillis d’opération militaire : défense d’entrer et de sortir. C’était une perquisition.
Il y avait là des hommes et femmes de la brigade de recherche, brigade financière, Urssaf, inspection du travail – avec un spécialiste de l’informatique et – ce qu’on découvrira à la fin – un médiateur psychologue. L’ambiance fut celle d’une véritable opération militaire qui mit tout le monde en situation d’hors-la-loi et créa une ambiance de culpabilité traumatisant l’ensemble du personnel pour plusieurs jours. La perquisition dura de 9h à 18h sans interruption. La moindre pièce et le moindre placard furent visités et fouillés. Des cartons de dossiers furent mis sous scellés et emportés, tous les ordinateurs – (sauf un sauvé in extremis) – soit 16 appareils – furent débranchés et emportés, ainsi que le serveur central, les sauvegardes, les disques durs annexes et tous les logiciels.

L’UNADFI se dit – dans l’article paru dans la Vie – ravie que la police s’intéresse à nous car elle a sur Terre du ciel “un dossier conséquent”. La Miviludes aussi nous reproche différentes choses, notamment de faire du chamanisme. La Miviludes et l’UNADFI seraient-elles les nouveaux Maîtres à penser des Français? Il est évident que la forme qu’a prise cette affaire tient à des présupposés sectaires, et il faut clarifier cela. Car vous le savez bien, ce qui est dans le collimateur de la Miviludes et de l’UNADFI ce n’est pas que la spiritualité, ce sont aussi les médecines naturelles, le développement personnel, les écoles parallèles, c’est à dire tout une recherche d’art de vivre alternatif au consumérisme, véritable religion officielle de la société contemporaine. Nous aimerions que les rencontres de Pentecôte à Aix soient le véritable rassemblement de tous ceux qui veulent défendre la liberté de leur art de vivre, qui n’est pas le consumérisme ».

Comité de soutien à Terre du Ciel. Email : (soutien.tdc@terre-du-ciel.fr).

Pour l’instant cette opération, sans aucun fondement judiciaire sérieux, stupide, vide de sens et injustifiable constitue un abus de pouvoir grave qui reste, à ma connaissance, impunie et se déroule dans l’indifférence totale des médias (défendre les « sectes » ça ne se fait pas !). D’autres opérations du même types ont eu lieu récemment telle que cette autre descente que nous avons vu en Bretagne récemment à la communauté du Moulin des Vallées en Brocéliande (où Fenech était présent avec antenne 2). Les atteintes aux libertés dans ce pays ne font même plus bouger nos grands intellectuels. Cette communauté a réagi rapidement en justice sur notre conseil avec des avocats compétents. Nous espérons que Terre du Ciel fera de même et nous nous tenons à leur disposition pour toute aide dont ils auraient besoin.

FRANCE TERRE D’ACCUEIL ?

Notre pays découvre à l’occasion de la sortie d’un film, la Rafle, 70 ans ou presque après les évènements, que la France de Daladier puis la France de Pétain a ouvert près d’une centaine de camps d’internement sur tout le territoire français qui serviront d’abord pour les réfugiés politiques espagnols, puis l’internement des juifs, des tziganes, des communistes, des témoins de Jéhovah et qui serviront surtout de relais vers les camps d’extermination nazis ou des dizaines de milliers d’adultes et d’enfants périront. Tout récemment Eric Besson, ministre du gouvernement Sarkozy, a annoncé la création  de « zones d’attente pour les immigrés clandestins ». Chaque zone s’étendra sur «l’ensemble du périmètre de découverte des étrangers en situation irrégulière et permettra de les maintenir sous contrôle de l’administration pendant un délai suffisant pour acheminer l’ensemble des moyens nécessaires et examiner, sous une forme adaptée, leur éventuelle demande d’asile», a dit le ministre dans un entretien au Figaro. La France compte une cinquantaine de zones d’attente en métropole. Un étranger entré clandestinement y est «maintenu», le temps qu’il décide de repartir ou, le cas échéant, le temps que les autorités s’assurent du bien fondé d’une demande d’asile. Saluons également, l’ouverture toute récente du Centre de rétention des immigrés clandestins au Mesnil-Amelot en bout des pistes de l’aéroport de Roissy, véritable prison pour immigrés bercée par le doux bruit permanent des réacteurs de jets.

OÙ VAS-TU LA FRANCE ?

En tout cas, tout cela ne porte pas chance au gouvernement en place, qui s’est pris une déculottée aux élections régionales après avoir essuyé une disconvenue totale en ce qui concerne la vaccination contre la grippe H1N1, arnaque notoire enfin dénoncée de toutes parts. Il ne fait plus aucun doute pour moi que l’accumulation des atteintes aux libertés commises par ce gouvernement va lui coûter le pouvoir prochainement. Les Hortefeux, les Besson, les Bachelot, les Fenech ont donné une image sordide de la France. Le pays des droits de l’homme est devenu un modèle d’intolérance et de discrimination, la terre d’accueil un piège pour les immigrés et les réfugiés, le modèle de sécurité sociale une arnaque au profit des lobbys pharmaceutiques et la retraite par répartition un véritable détournement de fonds au profit des plus nantis. Les pauvres sont de plus en plus nombreux et pauvres, les riches sont de plus en plus nombreux aussi et riches, l’échelle des salaires va de 1 à 300 !!! Les ghettos s’enflamment, la violence explose de partout. Espérons que tout cela présage, comme dans  les cycles du tao, du retour prochain du gouvernement de l’homme sage, économe et pratique, respectueux de l’autre et de l’environnement, soucieux de l’égalité, de la liberté de chacun, de la fraternité de tous, capable de rassembler et d’unir dans un devenir commun et heureux.

Pour ceux d’entre-vous qui n’auraient pas encore envoyé leur modeste contribution à notre non moins modeste association, je vous renvoie un non moins modeste bulletin d’adhésion à l’Omnium des libertés et je vous invite à vous joindre avec enthousiasme à notre lutte pour les libertés,  et pour les autres valeurs qui feront de notre monde un lieu de paix et de sérénité, de beauté et de convivialité.

                                                                           Amitiés à tous,                 Jacques Dubreuil.

Lettre d’information de l’Omnium des libertés en PDF

{lang: 'fr'}
Share on Facebook