Pour terminer quelques nouvelles plutôt bonnes du front ou l’on apprend que Vivien a de gros problèmes avec son équipe de la MILS et avec les associations anti-sectes ; Il a en effet fait virer le président du CCMM, Jean -Pierre Bousquet, pour placer ses billes (c’est à dire son épouse) ce qui n’est pas du tout du goût des fondateurs du CCMM qui le désapprouvent ( c’est un comble ! ) ; il en profite quand même pour recevoir des fonds spéciaux de Jospin une énorme subvention ( 4,5 millions de Francs ! ! ! ); le psychiatre Jean – Marie Abgrall, mécontent de son éviction de la MILS,  porte plainte contre lui ( génial ! et puis ça rassurera Joêl qui croyait être le seul à être visé par Abgrall ) ; le représentant de l’éducation nationale, Monsieur Groscolas, a démissionné et désapprouve la politique d’« épuration du corps enseignant de Vivien » ( jugée inopportune par Jack Lang également) ; comble du comble, Jeanine Tavernier démissionne de son poste de présidente de UNADFI et désapprouve l’amalgame fait par Vivien d’ institutions sans reproches avec des sectes   (Anthroposophes et NEF) ; il est bien temps, ma pauvre Jeanine que tu t’aperçoives que les dés sont pipés depuis le départ et que Vivien vous a tous utilisés pour parvenir à ses fins politiques aussi claires que celles de ses amis chinois totalitaires et aussi propre que la politique africaine de la France dont il a été aussi responsable!

LIRE LA SUITE

D’autres bonnes nouvelles : la loi About-Picard ne fait pas l’unanimité, c’est le moins qu’on puisse dire, dans l’opinion et même dans les médias (ce qui est nouveau) ; je pense que, comme toutes les lois liberticides, elle va produire l’effet opposé à celui recherché et réveiller ceux qui n’avaient pas encore compris la « manip » de nos petits Talibans locaux ( voir article de Charlie-Hebdo ci-joint). Ils ne se contentent pas seulement de sabler le champagne dans des occasions de ce genre ; ils se réjouissent publiquement de suicides, de faillites et de drames familiaux graves dont ils sont la cause par leurs  rumeurs lubriques ( nous avons pu reçueillir le témoignage de membres de la famille de certains antisectes rennais  qui attestent avec frayeur de ces « réjouissances morbides » ).

LIRE LA SUITE

 

Le scandale du massacre de l’O T S par les services spéciaux de l’armée ne peut plus être nié et fait l’objet de plus en plus écho dans les médias ( de nouvelles preuves viennent d’être apportées, sans équivoque celles-là) ; le jugement de non lieu rendu dans le procès Tabachnick ne fait que botter en touche pour éviter de traiter le problème sur le fond mais ce que n’est que partie remise puisque les parties civiles ont fait appel.

C’est une affaire terrible de massacre par l’armée d’une organisation mafieuse (l’OTS) qui se livrait au blanchiment d’argent ( trafic d’armes à destination de l’Afrique et divers pays) sous couvert de groupe spirituel ; massacre camouflé ensuite en suicide collectif et exploité  pour convaincre les politiques de la nécessité d’une répression en France et en Europe des nouveaux mouvements religieux et des autres. Massacre d’enfants et de victimes innocentes pour beaucoup même si l’OTS était un repère de brigands par ailleurs.

 LIRE LA SUITE

{lang: 'fr'}
Share on Facebook