L’Omnium des Libertés, association de défense des droits des minorités religieuses et des médecines alternatives, en la personne de son président Joël LABRUYERE et de son responsable pour la région Ouest, Jacques DUBREUIL, vous informe de la création  en Bretagne, à RENNES, d’un Centre national d’information et de défense des victimes de la chasse aux sectes qui sévit depuis bientôt 20 ans en France.

Ce Centre national est destiné à venir en aide, à titre personnel, aux victimes de cette inquisition contre les « sectes » et à leur apporter tout le soutien dont elles pourraient avoir besoin en particulier sur le plan juridique ; l’association envisage de se porter partie civile

 auprès des victimes chaque fois que cela se justifiera.

LIRE LA SUITE

Une nouvelle milice est née en France, la MILS, sous la protection du premier ministre Jospin ; une loi d’exception est née du consensus de la droite comme de la gauche dans cette sinistre besogne ( Loi About – Picard ) ; une manipulation de l’opinion sans précédent pour nous faire croire à la « Manipulation mentale » et créer le délit du même nom ; tout ceci pour mieux nous faire avaler la nécessité du contrôle administratif de nos pensée, de nos croyances, de nos choix en matière de religion, de santé et de société.

La MILS diabolise puis élimine socialement, en toute impunité, les individus qu’elle juge non conformes à son modèle ; elle a ainsi classé comme « dangereusement sectaires » les quelques 500000 membres des nouvelles religions et c’est maintenant le tour des centaines de milliers de français qui sont partisans des médecines alternatives, de ceux qui cherchent un nouveau mode de vie, plus respectueux de la vie et de l’individu, de l’autre et de sa différence.

LIRE LA SUITE

Le 28 Février dernier, à l’occasion des assises de L’ADFI à Nantes, l’ADFI, la MILS et le journal « PRESSE OCEAN » ont commis conjointement un article particulièrement diffamatoire désignant nommément quelques 24 groupes religieux et les praticiens de médecines alternatives de la région comme sectes dangereuses ; un article de presque deux pages purement basé sur la rumeur et des faits inexacts, faux  ou totalement déformés ! avec amalgame à l’Ordre du Temple solaire qui n’existe pas dans la région ; c’est un procédé de l’ADFI que nous connaissons bien à l’OMNIUM, qui a déjà fait l’objet de plusieurs plaintes et condamnations des journaux diffamateurs.

Les accusations sont nominatives dans PRESSE OCEAN, contrairement à OUEST FRANCE qui ne nomment personne ( et donc inattaquable en justice ) ; elles ne reposent sur aucun fait établi mais sur la seule rumeur ; la seule condamnation citée ( pour pédophilie ) est fausse et donc gravement diffamatoire. Pour noircir l’atmosphère L’OTS est cité discrètement  dans une affaire de diffamation que nous connaissons bien pour laquelle la DDEC de Vendée a été condamnée  ( c’est l’ADFI qui a orchestrée ce procès et cette accusation mensongère ) ;

LIRE LA SUITE

La politique de discrimination à l’égard des mouvements spirituels et des minorités religieuses, des médecines spirituelles et des médecines alternatives vient de prendre un sérieux coup au moral avec la claque politique de la gauche au pouvoir, la sortie de JOSPIN et la  démission de VIVIEN; la Justice spirituelle s’en mêle et c’est très bien comme ça ; mais attention , ne crions pas victoire ; les anti-sectes ne sont pas morts ! ils cherchent une nouvelle reconnaissance.

Nous avons pris contact avec les nouveaux responsables politiques pour tenter de renverser le cours des choses par le dialogue ; nous essayons de profiter du faible espoir ouvert par les changements de la donne politique et les promesses du Président de la République pour en finir avec la discrimination, donc avec la MILS et les Anti-sectes. Nous avons été reçus, Joël et moi-même, au ministère de la santé pour une affaire de discrimination particulièrement odieuse ( association Kerjeanne ) ; c’est la première fois qu’un ministère nous écoute et  nous avons toutes les raisons de croire que ça n’est pas la dernière.

LIRE LA SUITE

Mr le Ministre de l’Intérieur, Nicolas SARKOZY, critique publiquement le comportement Alain Vivienet ses petits voyages en République populaire de Chine ; le soutien de Vivien aux autorités chinoises en pleine répression sanglante de la secte bouddhiste du Falhung gong avec la bénédiction des camarades Jospin et Védrine, ne fait pas l’unanimité et y compris au sein du PS. La patrie des droits de l’homme en a pris un drôle de coup au portrait avec les gardes rouges de la Gauche au service d’une idéologie marxiste liberticide que l’on croyait à tout jamais impossible en France et qui, en Chine ou ailleurs, fait ou a fait d’innombrables victimes. Et le Quai d’Orsay de renchérir :

« Avec le rapport parlementaire Gest-Guyard de 1995 et sa liste, sans aucune valeur juridique de 172 sectes, avec la loi About-Picard et l’action de la Mils, la France est perçue à l’étranger comme un pays liberticide » ; heureux de vous l’entendre dire Monsieur le Ministre ! vous devriez en parler sérieusement avec vos petits copains récidivistes cités plus haut ; il semble qu’ils n’ont encore bien compris la leçon des dernières élections, la raison très spirituelle du bouillon de Jospin et de la gauche qui avait déjà eu un précédent avec un certain Mr Juppé et la droite il y a quelques années.

Pire ! le 11 Novembre 2002 le conseil de l’Europe a demandé à la France de revoir la loi About-Picard car elle considère, dans sa forme actuelle, qu’elle porte atteinte aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales ( voir annexe 1) ; les dossiers transmis à Mr Akçali, rapporteur de la commission européenne, et les diverses actions des associations et des personnes ont fini par porter leurs fruits . Informer, informer il en restera toujours quelque chose ! l’ADFI l’avait bien compris avant nous et nous ne devons pas en oublier la leçon.

LIRE LA SUITE

 

{lang: 'fr'}
Share on Facebook