Depuis bientôt 20 ans les associations antisectes, les médias quasi-unanimes et les politiques de tout bord, n’arrêtent pas de brandir l’épouvantail sectaire pour tenter de nous faire croire à un soi-disant danger qui viendrait des minorités religieuses (dites sectes) et des médecines non conventionnelles, détournant ainsi l’attention de l’opinion sur de vrais et graves problèmes de

spiritualité, de société et de santé qui nous promettent un avenir difficile (montée du pouvoir de l’argent sur la vie , matérialisme exacerbé, dogmatisme scientifique, déshumanisation, uniformisation de la pensée, atteinte à la diversité culturelle et naturelle).

Ces gens-là se sont livrés à un assassinat médiatique sans appel et sans équivalent par sa violence et sa durée contre les ressortissants des minorités religieuses, les adeptes des spiritualités, des médecines non-conventionnelles et de l’alimentation naturelle.

LIRE LA SUITE

Une minorité de Français prend conscience de l’oppression sournoise qui menace, à l’heure actuelle, les libertés en France et compromet gravement l’avenir de nos enfants.

Tous les moyens sont bons aux politiques et aux médias pour asseoir la suprématie d’une idéologie et d’une classe dominante, pour en finir avec la nécessaire diversité de la vie et de l’opinion : manipulation d’opinion, agitation des peurs et des phobies ( sectes, banlieues, pauvres, jeunes, étrangers, Islam etc…) .

Toute cette peur pour mieux faire accepter moins de liberté et plus de soumission au « bon ordre » établi par « une certaine élite ».

LIRE LA SUITE

{lang: 'fr'}
Share on Facebook