Chers (ères) amis (ies), Un peu de retard pour cette lettre de Mars lié à des évènements familiaux graves pour moi et sur lesquels, si vous le voulez bien, je garderais silence. Un début d’année 2013 riche en évènements pour nous tous et nos collègues de CAP Liberté de Conscience en particulier. Une occasion manquée par les sénateurs de changer leur regard obtus sur les médecines alternatives, sur la liberté de choix...

lire plus